acheter une maison entre particuliers ou avec un professionnel ?

 

acheter une maison

acheter une maison entre particuliers ou avec un professionnel ?

Je souhaite aborder avec vous aujourd’hui, la grande question que nous nous posons tous quand nous souhaitons acheter une maison ou un appartement, quand nous voulons vendre aussi  d’ ailleurs, mais concentrons-nous maintenant sur la position de l’acquéreur.

Dois-je acheter une maison par un professionnel ou pas ?

 

En effet il est toujours tentant de vouloir éviter de payer des honoraires à un professionnel de l’immobilier, qui finalement nous prennent approximativement 5% du prix de vente « net vendeur »  pour nous faire visiter une maison 2 ou 3 fois. C’est ce qu’on se dit tous n’est-ce pas ?… C’est bien ce que je pensais !

Mais le travail du professionnel de l’immobilier est un autre sujet que  j’aborderai dans un prochain article.

 

Alors voilà quelques chiffres dévoilés par meilleur agent en 2012 :

  •  70% des Français tentent leur chance avec un service de mise en relation entre particuliers pour vendre ou acheter une maison. Et vous ?
  •  seulement 19% des ventes sont conclues via un service de mise en relation entre particuliers. Et vous ?
  •  68% des ventes sont conclues par les agences immobilières. Et vous ?
  •  13% par les notaires, amis et autres canaux. Et vous ?

 

La question est : Et vous, comment allez-vous acheter votre maison ?

 

Finalement on se rend compte que tous les efforts que nous mettons, nous particuliers, à acquérir  notre maison nous-mêmes, sont bien peu récompensés eu égard au fait que les professionnels le font 3 fois et demi plus facilement que nous. Sans doute est-ce pour cela qu’on les appelle « professionnels ». Enfin ils le sont dans la majorité des cas.

C’est tout à fait naturel qu’il soit plus performant que nous.  Comment pourrions-nous être certains que la maison que nous avons vu sur internet correspond à ce que nous recherchons, nous ne pouvons pas faire subir un interrogatoire au  vendeur au téléphone.

Alors nous prenons rendez-vous pour visiter et bien souvent, en arrivant devant la maison, nous nous rendons compte que, non, ce n’est pas celle-là qu’ il nous faut, elle ne nous correspond pas, le propriétaire ne nous avait pas dit qu’ il y avait 15000 euros de travaux à ajouter au prix, que le train passe juste derrière la maison, qu’ il n’ y a pas de chambre au rez-de-chaussée… Vous êtes-vous reconnus ?

Je pense moi très clairement qu’il est sage de faire appel à un spécialiste. En effet, comment nous, particuliers, pouvons-nous connaître ce marché si volatile, si différend d’une région à une autre, d’une ville à une autre, d’un quartier à un autre et parfois même d’ un côté à l’autre de la rue.

Ah, et puis une dernière chose, quand vous achetez entre particuliers, c’ est en général le vendeur qui récupère la différence de prix, pas l’ acquéreur !

Alors maintenant reste à trouver le bon professionnel. Je vous rassure étant donné la difficulté du marché actuel une sélection naturelle se crée, les moins performants disparaissent, et ceux qui restent se doivent de développer des compétences et un niveau de service de plus en plus grands. N’hésitez pas à comparer, à vous fier au bouche à oreilles, à la réputation de votre futur interlocuteur professionnel. Les bons sont rapidement connus sur leur secteur.

Vous voulez quand même acheter une maison entre particulier ? C’est parfait, ce sera l’objet d’un tout prochain article, alors revenez me voir très vite sur ce blog.

 

PS : Vous avez acheté votre bien par un intermédiaire ? En direct ? Racontez-nous vos expériences, vos réussites, vos regrets

 

A bientôt sur

L’immobilier facile

 

William

l’immobilier facile

l'immobilier facile

l’immobilier facile

Je m’appelle William MEYER, je suis professionnel de l’immobilier et je constate une immense évolution du marché de l’immobilier et je me rend compte qu’une demande des particuliers qui veulent vendre ou acheter leur demeure n’est pas assouvie.

 

Ce blog est destiné à devenir le vôtre. A l’heure où acheter, ou vendre, une maison ou un appartement, est parfois périlleux, comment pouvons-nous minimiser au maximum les risques inhérents à ces actes, qui sont, sinon uniques, assez rares. 

Est-ce que la maison que nous voulons acheter n’a pas de vice caché ? Le secteur est-il propice à la revente? Devons-nous acheter par  l’intermédiaire d’un professionnel de l’immobilier ou entre particuliers ? Est-ce le moment d’acheter ou de vendre ?… Nos acquéreurs sont-ils finançables ? Sont-ils réellement acquéreurs ou viennent ils visiter notre maison simplement parce que” Ikea est fermé le dimanche” ? Devons-nous baisser notre prix de vente ou pas ? La vente de notre maison nous permettra-t-elle d’en acheter une autre ?….

Toutes ces questions que nous nous posons tous lorsque nous commençons à penser à la vente ou à l’acquisition de notre bien immobilier, surtout lorsque c’est la première fois, sont parfaitement légitimes.

Il existe cependant un certain nombre de règles pour éviter certains pièges, pour mieux acheter, pour vendre plus vite.

Ce sont les réponses que j’essaierai d’apporter à toutes ces questions.

Pour que ce blog soit vraiment très interactif, je vous serais très reconnaissant d’évoquer ici les problèmes que vous pouvez rencontrer pour m’aider à enrichir ce blog et servir le plus grand nombre d’ entre vous. J’invite également  les experts qui pourront également aider les gens qui ont des soucis sur des sujets bien précis à ne pas se gêner.

 

l’immobilier facile

 

Vous l’aurez compris, ce blog est le vôtre.

A très bientôt sur l’immobilier facile

 

Acheter une maison et divorcer, la galère

acheter une maison et divorcer

Acheter une maison et divorcer

 

L’achat d’un bien immobilier est un projet de vie fort . Il est imaginé, fantasmé, comme un idéal de vie. Ce  changement de vie  très positif, reflète la plupart du temps, l’aboutissement d’un projet. Parfois même on peut penser que nos problèmes, nos tracas, les moments difficiles de notre passé ou de notre présent resteront dans  l’ancienne maison dans laquelle on habitait, dans l’ancienne ville où on vivait, avec les anciennes personnes qu’on croisait chaque matin.