Pourquoi devenir un loueur en meublé professionnel (LMP) ?

spécialiste de la colocation

loueur meublé professionnel

Pourquoi devenir un loueur en meublé professionnel (LMP) ?

Le régime du LMP ou loueur en meublé professionnel procure des avantages fiscaux vraiment indéniables, surtout pour l’ISF et les plus-values. Cependant, il est soumis à des conditions très strictes. Voici tout ce qu’il faut savoir pour obtenir le statut LMP.

La location meublée c’est quoi ?
Tout d’abord, il faut se souvenir que la location meublée comporte les caractéristiques suivantes :


Pour qu’un logement soit estimé comme « meublé », il doit être pourvu de tout l’équipement et l’ameublement nécessaire. Si ce n’est pas le cas, le locataire a tout à fait le droit d’intenter une action judiciaire. Entre autres, le locataire peut aussi bien solliciter la loi sur la location nue.
Les locaux d’habitation meublée avancent des loyers imposés. Ce qui est loin d’être le cas pour la location nue. Mais ce qu’il faut retenir c’est que le statut LMP concerne en règle générale les preneurs des locaux d’habitation commerciaux et industriels.

Et en ce qui concerne le bail et condition en location meublée ?

Pour une durée d’au moins un an, le bail est systématiquement poursuivi pour un an de plus suite à son expiration, il est soumis normalement aux conditions susmentionnées dans le contrat initial.

Sauf dans le cas où le propriétaire ne souhaite plus renouveler le bail, il doit nécessairement informer l’occupant selon le préavis (3 mois) et disculper son refus. Les justifications devront ressortir de la loi qui précise justement que seule la décision de reprendre le logement ou de le vendre est légitime, ainsi que l’inexécution des locataires de ses engagements.

Le propriétaire peut suggérer au locataire quelques changements, 3 mois avant l’échéance du bail. Par exemple : le nombre de pièces à louer, les charges voire le montant du loyer. Par ailleurs le locataire a le droit de résilier le contrat à tout moment sous réserve qu’il prenne en compte le préavis d’un mois.

Comment obtenir le statut LMP ?

Le statut de loueur professionnel est destiné à toutes personnes qui remplissent les 3 conditions exigées pour le LMP. Les suivantes :

  • L’un des membres du foyer fiscal doit être enregistré dans le registre de commerce et sociétés, en vue de déterminer sa qualité de loueur professionnel.
  • Les recettes doivent être au moins 23 000 euros TTC par an.
  • Ces recettes doivent totalement être supérieures au montant des revenus d’activité des membres du foyer fiscal comme leur BIC ou salaire.

    Quels sont les avantages d’avoir un statut LMP ?

    Le revenu imposable est réduit pour un loueur en meublé professionnel. L’ensemble des frais pourra diminuer jusqu’à son montant réel, les frais de travaux de rénovations ou d’entretien. Le loueur peut pratiquer un amortissement et déduction de 2% à 3% de la valeur du bien hors terrain tous les ans.

    Le LMP peut imputer entièrement son déficit éventuel ou diminuer son revenu global, à l’exemple de ses intérêts d’emprunt.
    En plus, le loueur professionnel peut profiter d’une exonération des plus-values, mais aussi de l’impôt sur la fortune. Enfin, un allégement des droits de succession est destiné aux héritiers d’un LMP.

    Où trouver un local d’habitation meublé ?

    Si telles sont les avantages fiscaux réservés aux loueurs en meublé professionnel, ce qui vient ensuite à l’esprit c’est où trouver un local d’habitation meublé ? L’organisme qui vous permet de constituer un foyer fiscal en un rien de temps est ERA immobilier spécialiste en maison à vendre Arles.

    Elle vous accompagne dans les démarches et dans les formalités, depuis la sélection du logement, à la gratification de conseils et détails au sujet des avantages fiscaux liés au régime LMP.




 

recevez votre guide gratuit  » les 10 étapes pour devenir propriétaire dans les 3 à 6 mois »

 

 

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

 

Envoyez-moi gratuitement le guide « les 10 étapes pour devenir propriétaire de votre appartement dans 3 à 6 mois »


 

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire