Former le réseau qui vous permettra d’investir dans l’immobilier

spécialiste de l'accompagnement en investissement clés en main

investir dans l'immobilier

Former le réseau qui vous permettra d’investir dans l’immobilier

 

Il y a de plus en plus de personnes comme vous consciente qu’il est inévitable de trouver de nouvelles sources de revenus, tellement le marché de l’emploi est aléatoire, et le système économique français, mais aussi mondial, est incertain.

Il y a des milliers de biens immobiliers à vendre, c’est sur, mais les bonnes affaires bien que nombreuses sont souvent dissimulées et très convoitées.

Il est donc essentiel d’avoir des stratégies extrêmement efficaces pour, d’une part connaitre les meilleurs affaires à réaliser au moment où vous chercherez, et d’autre part, ne pas se les faire prendre par d’autres investisseurs qui ont l’habitude d’investir dans l’immobilier.

CONNAITRE LES MEILLEURES AFFAIRES
En effet très souvent, les meilleures affaires ne sont pas nécessairement divulguées dans les revues spécialisées ni même sur internet. Les meilleures opérations immobilières se font « de la main à la main ». Pas illégalement entendons nous bien. Elles se font discrètement par des réseaux fermés.
A l’image de mon premier investissement, un petit studio dans le centre ville de Rouen, en 2007 lorsque j’ai commencé à m’intéresser au développement personnel, je me souviens très bien, je venais juste de terminer le livre de Robert Kiyosaki « père riche, père pauvre« .
Je m’étais dit, mais pourquoi, je ne pourrais pas faire un investissement immobilier moi aussi. J’avais déjà 36 ans, ça vous laisse imaginer la nullité de mon éducation financière. Bref un éclair de lucidité, je voulais investir dans l’immobilier.
J’ai regardé sur internet, ce qui se vendait à ce moment là, j’ai passé quelques heures sur leboncoin.fr, comme chacun d’entre nous le fait quand on cherche à acheter quelque chose à acheter d’occasion. Un magnifique site ceci dit en passant malgré quelques effets pervers.

Le déclic :

Puis, je me suis souvenu, que j’avais un copain avec qui j’avais fait mes études post bac qui était agent immobilier. J’ai pris ma voiture, je suis passé « accidentellement » devant la vitrine de son agence, il était là, je suis rentré, et on a discuté. J’ai fini par lui demander s’il n’avait pas un petit appartement à vendre pour faire une première opération, investir dans l’immobilier.
Je ne m’étais pas rendu compte à l’époque mais il a eu un immense tact avec moi. Il n’a fait aucune remarque ni même aucune mimique désobligeante. Nous étions dans la même école, il avait juste un an de plus que moi et lui avait déjà un patrimoine énorme.
Mais très humble, il m’a souri et m’a dit « bah oui je viens de rentrer un appartement qui va être saisi au propriétaire, on doit le vendre pour qu’il rembourse ses dettes. Nous sommes allé visiter l’appartement en question, et ainsi se passa mon premier investissement immobilier.
Inutile de vous dire que cet appartement n’est jamais passé sur internet, et que si je n’étais pas passé ce jour là, il aurait appelé n’importe quel investisseur qui l’aurait acheté peut être même sans le visiter. Je l’ai acheté, 33000 euros, 20 m² avec parking en bon état, dans une très belle résidence une affaire.
Il faut vraiment que vous vous constituiez un réseau si vous voulez investir dans l’immobilier.

L’idéal est de connaitre un chasseur immobilier très bien implanté dans votre centre ville cible. Ce n’est pas toujours évident à trouver.

L’autre solution c’est de rentrer dans les agences du centre ville qui sont installées depuis longtemps. Ces gens là croisent beaucoup de monde et surtout beaucoup d’investisseurs, qui achètent aussi, mais qui revendent. Et fonction de leur structure juridique, ils n’ont pas toujours intérêt à vendre très  cher. Connaissez les bonnes personnes, vous ferez les bonnes affaires.
Dites dans les commentaires par quels moyens vous cherchez vos investissements immobiliers,






Envoyez-moi gratuitement le guide "les 10 étapes pour devenir propriétaire de votre appartement dans 3 à 6 mois"


 

Commentaires : 24

  1. Gaëtan dit :

    Tu as raison William.
    En fait, les meilleurs affaires, ce sont celles qui ne sont pas sur le marché. Et pour les connaître, il faut avoir son réseau d’agents immobiliers 😉

    • William MEYER dit :

      C’est sur, quand tu en trouves des bons, il faut vraiment garder le contact avec eux. On ne peut pas être aussi avertis qu’eux

  2. Marie dit :

    Mais par ou commencer lorsque l’on connait personne ? merci pour cet article

    • William MEYER dit :

      C’est drôle, j’ai fait une vidéo hier à ce sujet.Je ne l’ai pas encore posté, trop timide sans doute.
      Je préconise idéalement de passer par un chasseur immobilier mais il n’y en a pas partout. Sinon tu trouves une agence locale bien implantée sur ton secteur cible. Ils sont en général bien informés. Il faut que tu saches vraiment leur expliquer ton projet, qu’ils sentent que c’est sérieux et qu’ils peuvent se faire de l’argent s’ils travaillent pour toi.

  3. Tancrède dit :

    Bonjour William,

    Je suis 100 % d’accord avec toi, avoir un bon réseau augmente nos chances de trouver une bonne affaire, et pas qu’un peu ! Quelque chose de difficile en immobilier, c’est de parvenir à rester motivé toute la période où on ne trouve pas LA bonne affaire, et c’est là qu’un réseau peut faire toute la différence.

    • William MEYER dit :

      Bonsoir Tancrède,
      tout à fait d’accord, la persévérance est indispensable, comme dans tous les domaines d’ailleurs. Ceci dit, je trouve qu’en ce moment il y a beaucoup de bonnes affaires.

  4. florent dit :

    le chasseur immobilier on le trouve comment via le réseau ‘fermé’ ou en prenant contact avec les agences ?

    • William MEYER dit :

      Si je ne me trompe pas sur les pages jaunes, il y a une section chasseur immobilier. Mais c’est vrai, qu’il y en a surtout dans les grandes villes.
      Après les agences de centre ville peuvent les remplacer, surtout quand elles sont installées depuis longtemps. Tu dois trouver une agence au plus proche de ton secteur de prédilection.

  5. Alexandre dit :

    Bonsoir William, merci pour cette article, je prend bien conscience de l’importance de construire un réseau a travers des partenariat, cela permet d’avancer plus sereinement et de se décharger d’un peu de pression.

    • William MEYER dit :

      Absolument Alexandre, et puis les très bonnes affaires, on ne les voit pas passer sur les petites annonces.

  6. Vincent dit :

    Bonjour
    Effectivement ça semble assez logique, je crois que je vais suivre ce bon conseil. Merci pour ton article!
    Vincent

  7. clement dit :

    Quel est ton procédé préféré pour maintenir un contact avec chaque personne de ton réseau? le resto? l’appel tout les mois?

    • William MEYER dit :

      En ce qui me concerne, je préfère le contact physique. Si tu veux investir dans ta ville, ce n’est pas très compliqué de passer devant la vitrine des agences et d’aller leur rappeler que tu es toujours à l’écoute du marché. Mais tous les moyens sont bons.

  8. Raphaël dit :

    Il est bien connu que tout marche par réseau et piston de nos jours, élément primordial à mettre en place même si il faut au début passer par les chemins traditionnels pour se faire du réseau ! 🙂

    • William MEYER dit :

      C’est sur que plus on avance dans l’investissement, plus on connait de monde, et plus c’est facile.

  9. Kamal dit :

    Salut William,

    Quel article très intéressant !
    Je suis tout à fait d’accord avec toi… Le réseau est la clé du succès pour réussir à trouver les bonnes affaires dans l’immobilier.

    • William MEYER dit :

      Salut Kamal,

      Il y a quand même pas mal d’investisseur, alors il est important d’avoir un temps d’avance.
      Ça passe par les réseaux, c’est sur.

  10. Sebastien dit :

    J’avais moi aussi cette question après mon 1er achat. En fait il suffit souvent de pousser la porte des agences, de discuter, de montrer qu’on est sérieux et motiver, d’être précis dans ses critères, de les appeler régulièrement. Au bouts de quelques semaines, les agents m’appelaient avant même de publier les annonces quand ils rentraient un bien qui correspondait !! c’est dingue mais ça va assez vite (et j’habite à 20 km de la zone où j’achète, seulement depuis 18 mois)

    • William MEYER dit :

      C’est clair que ça peut aller vite si on est un client potentiel crédible.

      Les agents immobiliers ont faim, et si ils sentent qu’avec toi, ils peuvent vendre leur bien avant leur concurrent, naturellement, ils vont penser à toi. Il faut être crédible.

  11. Mehdi dit :

    En effet avoir un bon réseau est une chose essentielle ! C’est même la clé de voute de l’investisseur débutant !

  12. pierre dit :

    Merci pour cet article il mets à jours un de mes point faible.
    En effet je viens d’un milieu ouvrier ou personne ne sais jamais intéressé à l’immobilier.
    Avoir une façon de penser différente est un début pour ce créer un réseaux

    • William MEYER dit :

      Bonsoir Pierre,

      Le plus simple pour se créer un réseau est d’aller visiter des biens avec des professionnels,
      et leur montrer qu’on est un client potentiel sérieux.

Ajoutez votre commentaire