L’immobilier et la confiance en soi

spécialiste de la colocation

confiance en soi
 A la question, pourquoi n’investissez-vous pas dans l’immobilier, une réponse revient plus souvent que je ne l’aurais imaginé. Cette réponse est « je manque de confiance en moi, je ne me crois pas capable de le faire ».

Pas si étonnant en fait. Comme dans toute chose, si on manque de confiance en soi, on ne passe pas à l’action, car le manque de confiance en soi anéanti nos capacités autant que nos désirs.
Si on ne se croit pas capable de faire quelque chose, ce serait contre intuitif de le faire. Tant qu’on ne sait pas que la contre intuition est souvent une bonne façon de réussir, on ne se lance pas et c’est bien normal.
Le manque de confiance en soi nous bloque ou du moins diminue notre efficacité dans toutes les étapes de l’investissement. Vous allez voir comment.
 Comme nous venons de le voir malheureusement, il peut nous empêcher de nous lancer dans l’investissement immobilier. Si on n’y remédie pas, on ne passe jamais à l’action, point barre. Dommage !
Même pour ceux qui dépassent cette peur et investissent, le manque de confiance en soi va vraiment leur faire perdre beaucoup d’avantages que procurent l’investissement immobilier. Je me propose de vous en expliquer quelques uns.

I La négociation avec le vendeur :

Si vous manquez de confiance en vous, vous aurez beaucoup de mal à négocier le prix de vente avec un vendeur. Même si vous vous forciez à demander du bout des lèvres une remise à un vendeur, il verrait votre manque de conviction et ne ferait pas beaucoup d’effort.

II La négociation avec le banquier :

Vous allez devoir demander à quelqu’un de vous prêter une ou plusieurs centaines de milliers d’euros. Pensez-vous qu’il sera plus enthousiaste à prêter à une personne pleine d’entrain, sûre de son projet, certain du bien fondé de sa demande ou préférera-t-il prêter à quelqu’un qui arrive la tête rentrée dans les épaules et qui demande 300000 euros en chuchotant et en n’osant pas argumenter les bienfaits de son investissement. Cette question ne nécessite pas de réponse en fait, c’est clair.

III La négociation des travaux éventuels :

De la même façon qu’avec un vendeur, si vous manquez de confiance en vous, les entrepreneurs auront tendances à vous diriger quant au choix des travaux à réaliser, et seront plus à même à vous faire faire des choses pas nécessairement indispensable ainsi qu’à vous demander des prix plus forts que si vous savez vous affirmer et lui dire que s’il n’est pas bon, vous ne le prendrez pas.

IV Les locataires.

Pour en avoir quelques uns, je peux vous assurer que les locataires sont très joueurs. Ils essaient très souvent d’en avoir plus et d’en donner moins. Je possède un immeuble à la campagne, que j’ai depuis 4 ans. La première année, ils m’appelaient chaque semaine pour tout et pour rien.
investir en immobilier demande de la confiance en soi
Il faisait trop chaud, il faisait trop froid, les voisins faisaient du bruit ou ne fermaient pas la porte, il n’avaient pas assez d’argent pour payer leur loyer… Sans compter leur acharnement à faire en sorte que les nouveaux locataires qui louaient les appartements ne restent pas. (avant que nous achetions, seuls 3 appartements étaient habités sur les 7. Plus tard on a compris pourquoi). Je m’arrête ici pour les exemples car je pourrais écrire un mini roman.
Ça s’est passé comme cela parce que les gens habitaient ici depuis de très nombreuses années, (30 ans pour le plus ancien), le propriétaire d’avant les laissait faire ce qu’ils voulaient et ce n’était pas des nouveaux propriétaires, plus jeunes qu’eux qui plus est, qui allaient refaire le monde.
Les premiers mois ont souvent été une épreuve de force, et même le maire du village nous a souhaité beaucoup de courage.
Pourtant aujourd’hui, 4 ans après, à force de patience de rigueur et même parfois de sévérité, je n’entend plus jamais parlé de mon immeuble. Les anciens se tiennent bien, les nouveaux vivent tranquillement (je ne dirais pas en toute amitié, n’exagérons rien), et nous percevons nos loyers sans les réclamer.
Qu’en serait il advenu si nous nous étions laissé faire, si nous n’avions pas eu cette indispensable « confiance en soi » ? Je préfère ne pas y penser. En fait je pense que c’est la raison pour laquelle le précédent propriétaire nous a vendu l’immeuble à très bon prix.
La confiance en soi est un trait de caractère indispensable pour bien investir dans l’immobilier. Si vous en manquez, ne vous inquiétez pas, un grand nombre de gens très compétents sur internet ou ailleurs, se proposent de vous aider à la développer.
Dites dans les commentaires si le manque de confiance en vous, vous a déjà joué des tours pour investir dans l’immobilier.






Envoyez-moi gratuitement le guide "les 10 étapes pour devenir propriétaire de votre appartement dans 3 à 6 mois"


 

Commentaires : 23

  1. Gaëtan dit :

    Je confirme. La confiance est un atout majeur pour réussir dans l’immobilier. Il faut aussi parfois une solide dose de culot !

    • William MEYER dit :

      Effectivement Gaëtan, parfois avec le recul on se dit, quand même la j’ai fait fort.

      Mais c’est ça qui est le meilleur dans les affaires.

  2. florent dit :

    bonjour,
    je n ‘ai pas encore investie mais je prend note des ces bons conseils 🙂

    • William MEYER dit :

      Je suis un peu ce que tu fais, je pense que la confiance en soi ne te fais pas défaut Florent, fonce

  3. Raphaël dit :

    Bravo pour avoir rectifié la situation de ton immeuble ! Mais sinon, c’est clair, il faut se « préparer » mentalement à être bien chaud et bien déterminé avant chaque étape, j’adore ça perso ! 😀

    • William MEYER dit :

      Raphaël, quand tu écris ça se sent que tu as une belle confiance en toi ça fait plaisir.

  4. pierre dit :

    Article très intéressant william,
    Personnellement étant seulement propriétaire de ma résidence principal je pense que ma confiance peut encore être développer en effectuent une opération achat revente.
    Mais je pense aussi que bien connaitre son sujet en immobilier peut nous permettre de ce sentir plus confiant lors de la rencontre des différents interlocuteurs (banquier, notaire, courtier ect…)

    • William MEYER dit :

      Merci Pierre,

      Il est clair que plus on s’entraîne, comme dans tout, plus on prend confiance et plus on s’améliore. En ce qui concerne l’apprentissage, je te rejoins. Il faut se former avant d’investir.

  5. Tancrède dit :

    Bonsoir William,

    La confiance en soi est nécessaire à 100% quand on veut faire de l’investissement immobilier et qu’on veut réussir dans ce domaine, on est obligé d’être d’accord là dessus. Elle n’est pas nécessaire qu’en immobilier, mais partout ailleurs, et quand on l’a, qu’est ce qu’on peut se sentir bien 🙂 (je dis ça en tant qu’ancien timide)

    • William MEYER dit :

      Bonsoir Tancrède,

      Ancien timide moi aussi, peut être même pas tout à fait soigné, je partage ton bonheur de gagner en confiance en soi non seulement dans l’investissement immobilier, mais dans tous les autres domaines.

  6. Jeremy dit :

    Une forte confiance en soi est un atout, et pas seulement dans le domaine de l’immobilier. Alors autant la travailler et la rendre solide.

  7. Bonjour William,

    Quel article intéressant !
    Pour investir dans l’immobilier, il faut se préparer mentalement 😉

  8. Vincent dit :

    Pas le manque de confiance pour moi, mais le manque d’expérience…

    • William MEYER dit :

      Le manque d’expérience n’est pas grave. Il faut une première fois et après tu as de l’expérience. Et même là, les formations que tu suis te donnent déjà une expérience que beaucoup n’ont pas. Il ne reste plus qu’à passer à l’action.

  9. Marie dit :

    La confiance se gagne grace aux expériences positives que l on acquière au fil du temps. Se former, Bien réfléchi, passer a l
    Action, réussir et recommencer! La notre confiance va décupler ! Par contre si on a du mal a passer a l action la première fois! S entourer de personne qui ont confiance en eux, pour prendre leurs ondes positives est la chose a faire!

  10. Thomas dit :

    Bel article, c’est clair que la confiance en soit est primordiale et tu décris bien les points ou elle peut nous faire défaut. Je vais continuer à me former et faire en sorte de sortir de ma zone de confort en passant à l’action 🙂

  11. Thomas dit :

    Bel article, c’est clair que la confiance en soi est primordiale et tu décris bien les points ou elle peut nous faire défaut. Je vais continuer à me former et faire en sorte de sortir de ma zone de confort en passant à l’action 🙂

    • William MEYER dit :

      Bonjour Thomas,

      Merci de ton soutien. Effectivement forme toi et passe à l’action. L’action te formera encore plus vite.

  12. Lisa dit :

    La confiance en soi peut se bâtir, ou se restaurer
    Si vous ne vous excusez aucun échec, et si vous ne vous accordez aucun succès, vous ne favorisez pas la construction de la confiance en soi.
    Se donner le droit d’essayer est aussi un moyen efficace de se cultiver au quotidien

    • William MEYER dit :

      Bonjour Lisa,
      Vos réflexion sont très intéressantes merci.
      La confiance en soir peu effectivement se gagner et se perdre à tout moment de la vie. Elle n’est pas figée.
      C’est un challenge de tous les jours de l’acquérir ou de la garder.

Ajoutez votre commentaire