Un agent immobilier est forcément un escroc !

Accueil » investisseurs immobiliers » Un agent immobilier est forcément un escroc !
agent immobilier

Voilà une phrase que j’ai entendu tous les jours pendant de nombreuses années, il faut bien avouer que le mythe perdure. On sait tous qu’agent immobilier est une des professions les plus mal aimées avec les banquiers et les huissiers je crois.

Les gens sous estiment la difficulté de ce métier et ne voient bien souvent que le fait que l’agent immobilier facture 10000 euros de commission après avoir fait visiter 3 fois une maison.
Ce qu’on peut comprendre du point de vue de la personne qui achète, l’agent immobilier à passé 3 ou 4 heures avec elle et lui a coûté 10000 euros.

L’équation est simple 10000 euros / 4 heures = 2500 euros de l’heure

Bien sur ils occultent tout le travail qu’ils ont fait “gratuitement” précédemment, le travail à effectuer encore après, les charges… mais ceci ne les intéresse guère
Voilà une des raisons de leur mauvaise réputation. Mais il y en a d’autres.
Malheureusement c’est une profession qui n’est pas estimé à sa juste valeur, et l’effet est pervers à plus d’un titre. Non seulement les acquéreurs et les vendeurs se méfient des agents immobiliers comme de la peste, mais l’autre effet pervers qui tend à conforter le premier est que les jeunes commerciaux qui arrivent sur le marché pensent qu’ils vont devenir riches en peu de temps s’ils deviennent agent immobilier.
Ils sont victimes eux aussi de la désinformation. Ils arrivent donc sur le marché, ils deviennent négociateur. WAOUH.
Ils sont trop souvent arrogants et prennent les gens pour ce qu’ils ne sont pas. Pas tous bien sur, mais il y a certains réseaux que je ne citerai pas pour ne pas blesser les salariés qui ne sont pas tous pareils, mais quand même, il y a certains réseaux donc qui semblent recruter sur des critères stéréotypés.
Je me lance dans la description dudit agent immobilier. Je ne cite pas de réseaux mais je vois déjà les nombreux négo qui vont se reconnaître.
 agent immobilier
Allez, c’est un jeune homme entre vingt deux et trente ans, entre un mètre quatre vingt et un mètre quatre vingt cinq, mince, assez musclé, beau gosse, brun, la coupe de cheveux avec la mèche (bon là, j’avoue je suis jaloux), les chaussures avec les bouts pointus, il est (semble) très sur de lui, il connait tout sur l’immobilier (et sur le reste) même s’il a commencé hier. Il est assez prétentieux, très souriant tant que vous ne le contrariez pas.
Vous en connaissez ?
Le problème est que ces personnes mettent à mal l’image de marque de cette profession. Certains progresseront et petit à petit sortiront de cette image pour devenir de vrais agents immobiliers. Mais une autre partie refusera toute remise en question et fera tout et n’importe quoi pour vendre en avançant des arguments plus ou moins exacts et crédibles, et donneront raison aux gens de penser du mal de “l’ agent immobilier“.
Sauf que ces derniers ne resteront pas dans la profession et de ce fait donne une image faussée de ce métier puisque ceux qui restent sont des gens sérieux et professionnels.
Je pense que la responsabilité revient aux recruteurs et aux patrons de former les jeunes agents immobiliers et de ne pas leur faire miroiter une richesse facile et rapide, mais au contraire de leur faire prendre conscience de leur responsabilité vis à vis du grand public.
Pour en venir à ce que je pense vraiment des agents immobilier derrière ce titre quelque peu provocateur : “Un agent immobilier est forcément un escroc”
Évidemment la majorité des agents immobiliers sont des travailleurs honnêtes et dévoués à leurs clients. Je pense même que ce métier est de plus en plus difficile et que pour tenir longtemps il faut vraiment être passionné.
Ces professionnels ont par ailleurs une utilité incontestable car ils régulent quelque peu le marché. Ils sont les arbitres entre vendeurs qui veulent toujours vendre plus chers et les acquéreurs qui veulent toujours faire l’affaire du siècle.
De mon point de vue d’investisseur, je vais m’adresser enfin aux investisseurs immobiliers. Je vous conseille de prendre un agent immobilier quand vous voulez acheter un bien immobilier. En effet, en général, les vendeurs qui refusent de donner leur bien à vendre à un agent immobilier c’est parce qu’ils souhaitent garder le montant de la commission pour eux et ont donc tendance à surévaluer leur prix.
Un agent immobilier connait parfaitement son marché et est légitime pour raisonner un vendeur. Et je vous suggère de vendre en direct pour la même raison. L’argent qui n’ira pas à l’agence vous reviendra.
Pour conclure et pour être bien clair sur ce que je pense :

un agent immobilier n’est pas forcément un escroc

Laissez un message ci-dessous pour raconter votre expérience des agents immobiliers.






Envoyez-moi gratuitement le guide "les 10 étapes pour devenir propriétaire de votre appartement dans 3 à 6 mois"


27 thoughts on “Un agent immobilier est forcément un escroc !

    1. Bonjour Jérome,

      C’est un peu caricatural, parce qu’il y a beaucoup de jeunes agents immobiliers très sérieux. Il est vrai qu’en ce qui me concerne, j’ai du mal avec les gens qui correspondent à la caricature de l’article. Pourtant il m’arrive de croiser des négo de ce type très compétent

  1. Bonjour William

    c’est vrai j’en ai croisé des agents qui correspondent exactement au profil type que t’as fait! mais il s’avère que l’un d’entre eux était le bon! en plus investisseur lui même alors il m’a trouvé une super affaire! comme quoi….

  2. D’après ma petite expérience, j’avoue que les agents immobiliers en général ne me paraissent pas être les meilleurs conseillers à suivre. Bien sur, il en existe des bons. C’est comme les banquiers, il y en a qui comprennent les enjeux des investisseurs (et souvent le sont eux-mêmes), et d’autres qui le font comme un simple boulot. Après, ce ne sont pas des escrocs pour autant 😉

  3. C est vrai que j ai déjà rencontré quelques agents Immo hautins mais lors de mon 1er achat locatif j ai rencontré le vrai bon agent Immo celui qui vous aide à faire de bonnes affaires et celui qui vous met au parfum de ces derniers bon plans.
    Non, l agent Immo est très utile à mes yeux encore faut-il trouver le bon!

  4. C’est comme partout, il y en a des bons et des moins bons, des honnêtes et des moins honnêtes. Personnellement, je n’ai jamais eu de préjugés sur les agents immobiliers donc le début de l’article m’a un peu surpris mais c’est vrai que je suis déjà tombé sur un agent qui m’a posé un lapin et qui a fait le mort par exemple. Mais en général, tout se passe bien même si ils sont surpris de voir quelqu’un de si jeune. 🙂

  5. Je n’ai jamais considéré les agents immobiliers comme des escrocs mais il faut savoir les “réguler”. Ceux à qui j’ai eu affaire ont toujours eu tendance à “attaquer”, me faire acheter à tout prix, etc… Forcément ils sont motivés pour vendre !

  6. Des escrocs il y en a partout, garagistes, plombiers, banquiers, etc… Des agents immobiliers aussi, bien sur ! Après des personnes honnêtes et qui font leur métier proprement sans penser à plumer le client en lui vendant n’importe il y en a également. Dans l’immobilier l’appât du gain est très présent il faut le reconnaitre, et cela attire les commerciaux peut scrupuleux. Mais effectivement il faut garder à l’esprit qu’ils ne sont pas tous pareils. Pour la vente d’une maison il suffit d’aller voir plusieurs agences et discuter avec plusieurs agents, ainsi cela permets de comparer les discours et voir assez facilement les agents qui sortent du lot.

  7. Haha ! Amusant cet article…
    Le plus drôle c’est que je partage partiellement cet avis. Détenteur de la carte, je ne peux que m’incliner sur le point : “Je pense que la responsabilité revient aux recruteurs et aux patrons de former les jeunes agents immobiliers et de ne pas leur faire miroiter une richesse facile et rapide, mais au contraire de leur faire prendre conscience de leur responsabilité vis-à-vis du grand public.”
    Une partie de la réponse est là !
    En réalité agent immobilier est un métier qui doit évoluer. Mais nous attendons toujours. Le travail tel qu’il est fait aujourd’hui est totalement réalisable par un particulier surtout sur la vente.
    Il faut trouver le bon agent, qui sait chercher et voir les affaires. Qui est capable d’orienter et de conseiller, bref un mec qui fait ce qu’il dit et qu’il dit ce qu’il fait.

    1. Bonjour Nicolas,

      C’est à mon tour de partager votre point de vue. Effectivement les particuliers n’ont plus vraiment besoin des agents immobiliers. C’est justement la raison qui m’a fait changer de métier. Je pense qu’il y a vraiment des gens qui ont besoin de vous. Le problème est qu’il faudrait trouver un moyen pour que ce soit eux qui soient demandeurs et pas d’aller pleurer des mandats sans cesse ou lutter pour que les acquéreurs ne vous entourloupent pas à la moindre opportunité…

  8. Tres sympa cet article ! Pour mon cas, je n ai pas de stereotype d’agent immobilier. Quoi qu’en y repensant je les ai souvent vu avec des belles montres imposantes! Blague mise a part, pour mon cas quand je discuter avec un agent immobilier je garde toujours en tete qu’il veut vendre. Qu’il soit fiable ou non je verifie et remet toujours en cause ce qu on me dit! Mais j apprends beaucoup d’eux, du marché local et des astuces qu’il Donne parfois sans s’en rendre compte!

    1. Je suis tout à fait d’accord Marie on apprend beaucoup des agents immobiliers. L’article était un peu caricatural et provocateur mais ils sont pleins de connaissances qu’ils aiment à partager… dans le but de vendre quand même.

  9. Personnellement je pense que c’est une question de relationnelle certaine personnes jugent avant même de connaît re le sujet sur lequel elles parlent.Les agents immobillier bien que je ne soit pas passé par eux lors de ma dernière transction sont je pense un raccourci très valorisent qui permet en tant qu’ achteur isolé d” avoir accès à des biens qui ne seront jamais vendu entre particuliers.

  10. Le problème vient de la spéculation: faire de l’argent sur le logement revient à renchérir celui ci pour les gens qui n’ont que leur salaire pour vivre. 10 milliards sont ainsi prélevés chaque année sur le budget logement des Français. C’est ce que l’Etat doit ensuite débourser pour essayer de compenser la pénurie de logement (inhabités car devenus trop coûteux, vendus comme résidences secondaires à la terre entière, ou objet d’attente spéculatives par les “investisseurs”). C’est donc tous les contribuables qui casquent pour tenter de compenser les méfaits des “professions de l’immobilier”. Il s’agit de plus d’une activité polluante, puisqu’il est impossible de localiser un bien en vente, sans se rendre (si possible à deux bagnoles) jusqu’au site où il se trouve pour constater que le logement ne convient pas, l’annonce n’ayant bien entendu rien dévoilé des défauts dudit bien.

    1. Bonjour,
      Je ne suis pas d’accord sur le fait que les agents immobiliers cachent les défauts des biens (en tout cas les gens sérieux).
      Ils doivent aussi prendre leur “bagnole” pour faire visiter, ça leur coûte aussi de l’argent. Si ils sont sur de ne pas vendre, ils n’ont aucun intérêt à le faire.
      Alors que le vendeur lui habite sur place et cache effectivement souvent les défauts. Du coup ça remet en piste l’intérêt de l’agent immobilier sérieux 😉
      Pour le reste, je te laisse la responsabilité de ton analyse. Merci de ton intérêt.

      1. Je n’ai rien contre les agents immobiliers: tous ceux à qui j’ai eu à faire était même des gens très avenant. C’est le système global que je critique. Quand les trains sont en retard, on met en cause la SNCF; pour l’échec scolaire, c’est l’école qui est responsable, pour la malbouffe on accuse les agriculteurs, mais quand les gens n’arrivent lus à se loger, la profession immobilière n’assume aucune responsabilité. Je ne sais pas toi, mais moi, ça me pose question…

        1. Tu parles peut être plus généralement des gens qui construisent les logements et de pouvoirs publics ?
          Parce que je ne vois pas trop en quoi l’agent immobilier dont je parle dans l’article
          à un pouvoir quelconque sur le mal ou pire le non logement des personnes.
          D’autant que l’immobilier contrairement à l’agriculture est une profession très encadrée.

  11. Pas du tout : je parle bien des agences immobilières.

    Tu ne vois pas trop en quoi l’agent immobilier a un pouvoir quelconque sur le mal logement: c’est bien là qu’est le problème. Si le secteur immobilier n’est pas là pour satisfaire les besoins en logement de la population, mais seulement pour prélever une sorte de taxe sur un besoin essentiel des hommes, alors, non seulement il ne sert à rien, mais en plus il est nocif. C’est ce que j’ai essayé de t’expliquer, dans mon premier message, et que tu as préféré éluder. L’agent immobilier va chercher le plus offrant, pas celui qui a besoin d’un logement, c’est en ce sens que sa responsabilité dans l’inflation du prix et de la pénurie pour la population est énorme.
    Je voudrai changer de région pour suivre mes enfants, je vais vendre ma maison : si je veux réaliser mon projet il faut que le prix de ma maison, qui m’a coûté quarante ans d’économies me suffise à payer ma nouvelle maison (je ne parle même pas des frais notariés que j’aurai à supporter). S’il faut que j’ajoute en plus 10 ou 20 000 euros de commissions pour la vente plus 10 ou 20 000 euros pour racheter un nouveau logement, je ne peux pas suivre, mon projet tombe à l’eau. Parce que celui qui vend sa maison dans ma région de destination, la vend pour le prix qu’elle vaut, plus la commission qu’il avait versé à l’époque à un agent immobilier, plus la valeur des commissions que les vendeurs successifs avaient versé précédemment, et plus personne localement n’a les moyens de l’acheter.
    Et la meilleure preuve que l’agent immobilier ne sert pas à grand chose, c’est qu’il cache consciencieusement le lieu où se trouvent les biens à vendre par peur que l’on se passe de leur service… Et contrairement à un commerçant, son stock ne lui coûte pas un rond, c’est donc du sans risque..
    Quant à l’encadrement de la profession, il a été établi sous la pression du lobby immobilier, FNAIM et compagnie qui ont toujours su trouver des députés compréhensifs du type Balkany ou de celui d’Issy les Moulineaux dont j’ai oublié le nom. Tout est fait pour favoriser les professionnels au détriment du citoyen.
    Bon, je suis un peu sec, j’en suis désolé. Cordialement quand même, et merci pour tes réponses…

    1. Parce que tout le monde à le droit de partager son avis je te publie, mais je ne partage pas le tien.
      Juste une petite remarque, le prix de vente moyen des ventes entre particuliers et le prix de vente
      d’un bien par un professionnel est strictement le même.
      Je te souhaite de réaliser ton projet ! Malgré ces salopards d’agents immobiliers 😉

  12. J’apprécie beaucoup ton fair play et ton humour et je te remercie pour tes souhaits. Mais je ne voudrais pas que tu croies que je déteste les gens qui font profession d’agents immobiliers : tout le monde a le droit d’espérer gagner correctement sa vie. C’est le système en place, issu d’un certain laisser faire, qui me paraît contraire aux besoins de la population, et ça me navre.

  13. Les bons agents immobiliers cela existe, mais le problème c’est qu’ils sont très très très rare, beaucoup arrivent la dedans pour faire de l’argent ! Surtout dans certaines régions…
    Je vois aussi beaucoup d’anciens commerciaux ayant tous raté, finir dans une agence immobilière , désolé d’être cru mais c’est la vérité… C’est juste ma petite expérience perso …

    C’est surtout le bien qui fait tout, tu as un appart/maison au bon prix, il part en moins de 3-4 mois peu importe l’agence (sauf pour les bien hyper luxe) ! Aujourd’hui avec internet il y a de la visibilité, le client vient à toi tout seul !

    Leur commission est le plus important pour eux, la preuve :
    Pour l’estimation, l’agent immobilier un peu courageux va donner son conseil au vendeur,mais s’il ne veut pas écouter les conseils, le négociateur va finir par ployer le genou au final, de peur de raté le mandat, dans l’espoir que le vendeur baisse le prix par épuisement…
    Et la légende du : Oui j’ai refusé un mandat parce que le vendeur n’a pas voulu écouter mon estimation blablabla , ah Oui et pourquoi il y a tous ces biens hors de prix dans ton agence qui sont en vente depuis 2 ans ?
    Mais je pense qu’elle est surtout mal vu dans les zone dite tendu !

    Je pense qu’elle devrait être encadré et écrémé, car l’achat d’un bien immobilier c’est une chose importante et onéreuse , donc pour être agent immobilier , il devrait y avoir un minimum de Bts profession immobilière pour la pratiquer , mais ceci est juste mon avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *