Acheter une maison et divorcer, la galère

Accueil » acquéreurs » Acheter une maison et divorcer, la galère

acheter une maison et divorcer

Acheter une maison et divorcer

 

L’achat d’un bien immobilier est un projet de vie fort . Il est imaginé, fantasmé, comme un idéal de vie. Ce  changement de vie  très positif, reflète la plupart du temps, l’aboutissement d’un projet. Parfois même on peut penser que nos problèmes, nos tracas, les moments difficiles de notre passé ou de notre présent resteront dans  l’ancienne maison dans laquelle on habitait, dans l’ancienne ville où on vivait, avec les anciennes personnes qu’on croisait chaque matin.

Cette idée est la plus stupide que l’on puisse avoir. Et pourtant elle tellement humaine, qu’il serait bien difficile de reprocher à quelqu’un de l’avoir. 

 

Cette idée qu’on peut se débarrasser d’un fardeau en changeant de maison, même pour devenir propriétaire, même en imaginant que ce lieu sera idéal pour toute la famille, que nos enfants, ou futurs enfants, y seront heureux, y grandiront paisiblement  est un leurre. Acheter une maison et divorcer est forcément une galère. Surtout dans un contexte de marché baissier.

 

Soyez certain que si vous avez des problèmes, et pour aller au fond de ma pensée, je fais allusion plus particulièrement (à l’heure ou le divorce s’est démocratisé, et même, aux yeux des enfants trop souvent banalisés), aux problèmes de couples, que si votre couple est en difficulté, l’acquisition d’un bien immobilier de la même façon d’ailleurs que le fait d’avoir un enfant (mais c’est un autre sujet),  n’arrangera rien voir même contribuera très rapidement à amplifier les difficultés.

 

La différence essentielle, c’est que la séparation lorsqu’on est propriétaire, et particulièrement quand on acheté, ou fait construire une maison, très peu de temps auparavant (j’ai croisé malheureusement tant de gens qui n’ont même pas fini leur maison avant de se séparer), est autrement plus difficile à gérer et bien souvent désastreuse. Les conséquences financières, parce que ne nous leurrons pas, quand on revend une maison qu’on vient juste d’acheter, on perd de l’argent, on perd même beaucoup d’argent à un moment où on a bien d’autres soucis à gérer.

 

Je ne fais dans cet article pas l’apologie du divorce,  je ne fais pas la publicité pour la location, mais l’expérience, des autres, merci pour ma famille, m’a très fortement sensibilisé à ce phénomène.

 

Alors si vous vous aimez sans aucun doute, Achetez la maison de votre bonheur.

 

Laissez un message dans les commentaires et inscrivez votre adresse mail dans la fenêtre en haut à droite pour recevoir les prochains articles et votre cadeau.






Envoyez-moi gratuitement le guide "les 10 étapes pour devenir propriétaire de votre appartement dans 3 à 6 mois"


One thought on “Acheter une maison et divorcer, la galère

  1. Bonjour moi j’ai un gros problèmes avec mon mari on vien acheté un appartement le 25 septembre 2017 rien ne va plus je voudrez savoir comment fait pour la maison qu’on vien d’acheter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *